Détecter les fuites dans les toitures grâce à la thermographie

Comment la thermographie peut-elle détecter les fuites dans les toitures commerciales?

Même les yeux les plus aiguisés ne suffisent pas à détecter tous les problèmes qui peuvent affecter une toiture commerciale. L’inspection traditionnelle, surtout visuelle, est fort utile pour repérer des éléments problématiques en surface. Mais l’inspecteur doit faire appel à d’autres techniques s’il veut être au fait de ce qui se passe à l’intérieur de la toiture. Certaines de ces techniques sont plutôt invasives – on doit parfois même effectuer un carottage pour analyser les matériaux.

La thermographie, quant à elle, est une méthode non invasive extrêmement efficace pour repérer ces problèmes cachés dans votre toit. Elle utilise une caméra thermique pour détecter les variations de température dans les matériaux. Lors d’une inspection de toiture, c’est un outil indispensable pour détecter les infiltrations d’eau et les problèmes d’humidité qui pourraient s’aggraver s’ils ne sont pas réglés rapidement.

Qu’est-ce qu’une caméra thermique?

Une caméra thermique permet de visualiser les variations de température affectant les matériaux d’un bâtiment. Grâce à un code de couleurs, elle permet de repérer les zones froides et les zones chaudes. On l’utilise en inspection pour analyser les toitures, les fondations, les composantes électriques et bien d’autres.

Comment la caméra thermique peut-elle aider à repérer les infiltrations d’eau?

L’humidité et l’eau étant généralement plus froides que les matériaux et l’air ambiant, utiliser l’imagerie thermique peut s’avérer fort utile. La thermographie permet en effet de repérer des indices de présence d’eau, de condensation et d’humidité dans les matériaux d’une toiture, sans aucun dommage pour celle-ci.

Grâce aux images captées, qui sont d’une grande précision, l’inspecteur est en mesure de déterminer exactement où se trouvent les accumulations d’eau ou d’humidité. Mieux encore, l’imagerie thermique lui permet de repérer à quel endroit l’eau s’est infiltrée.

En interprétant les images captées par la caméra thermique, l’inspecteur a accès à des informations précises et fiables qui lui permettent d’identifier les éléments endommagés d’une toiture.

Économiser gros en misant sur des thermographies régulières

Refaire une toiture commerciale représente l’une des plus importantes dépenses pour les propriétaires. L’entretenir en la faisant inspecter est une option judicieuse pour ceux qui désirent rentabiliser sa durée de vie.

Avec le temps, même les matériaux de la meilleure qualité se détériorent. Le vent, les intempéries, les tempêtes ou encore les accidents accélèrent la dégradation naturelle de la toiture. Pour s’assurer que les dommages ne deviennent pas ingérables, il faut les repérer rapidement.

C’est ici que la thermographie entre en jeu. Évidemment, des inspections régulières – une ou deux fois par année, au printemps et à l’automne – sont recommandées. Se baser également sur les images d’une caméra thermique permet d’obtenir des informations supplémentaires qui aident à déterminer les endroits précis où des réparations sont requises. Mieux encore, la thermographie aide à prioriser les travaux, en ciblant exactement les éléments de la toiture qui doivent être réparés pour corriger les problèmes d’infiltration d’eau.

Les bénéfices de la thermographie sont donc doubles.

D’une part, on arrive à repérer précisément les sections affectées. Les travaux peuvent ainsi se concentrer sur la surface endommagée, ce qui évite de remplacer une toiture entière s’il n’y a qu’une section affectée par des problèmes d’humidité. Par exemple, s’il n’y a qu’une partie des matériaux isolants qui est touchée, il suffira de changer ces matériaux.

D’autre part, la thermographie permet de repérer l’origine des infiltrations. En identifiant exactement l’endroit où l’eau s’infiltre, on ne fait pas qu’appliquer un pansement sur une plaie ouverte. On corrige le problème à la source et on s’assure que l’eau ne s’infiltrera plus dans la toiture en suivant ce chemin.

On économise ainsi en remplaçant uniquement les matériaux endommagés et en prévenant des problèmes plus graves qui pourraient survenir en ignorant l’origine de l’infiltration. Encore mieux : en préservant l’isolant sec, on évite du gaspillage et des déchets!

Avec toutes ces informations en main, il vous sera possible de prioriser les travaux, de planifier adéquatement votre budget et d’éviter l’aggravation des problèmes liés à votre toiture.

Quand et à quelle fréquence faut-il effectuer une thermographie?

Comme la thermographie mesure les variations de température, l’inspection ne peut pas avoir lieu à n’importe quel moment de la journée ni de l’année. Par exemple, certaines toitures retiennent la chaleur du soleil pendant plusieurs heures après la tombée de la nuit. Impossible d’effectuer une thermographie en début de soirée! On effectuera plutôt l’inspection pendant la nuit.

De la même manière, il est pratiquement impossible d’effectuer une thermographie en hiver, surtout si la toiture est recouverte de neige. Les images indiqueront que tous les matériaux sont froids, ce qui ne permettra pas de repérer s’il y a une infiltration.

On suggère généralement d’effectuer une thermographie chaque deux ou trois ans, entre le printemps et l’automne.

Une thermographie peut également être effectuée de manière ponctuelle, par exemple après une violente tempête de neige ou en cas d’accident.

On recommande aussi d’effectuer une thermographie avant la fin de la garantie de la toiture (10 ans). Pour les toitures de plus de 15 ans, l’inspection avec la caméra thermique est impérative.

Vous avez des questions ou aimeriez recevoir une soumission?

L’une des meilleures façons d’économiser sur les réparations d’une toiture commerciale, c’est l’inspection. L’équipe d’Inspro possède une expertise de choix en thermographie et connait bien les matériaux utilisés dans les toitures commerciales. Elle pourra vous aider à évaluer précisément l’état de votre toiture et à planifier les travaux à effectuer en priorité pour en optimiser la durée de vie.

Communiquez avec nous pour toutes vos questions ou pour recevoir une soumission!


Il n'y a présentement aucun commentaire

Laisser un commentaire