Détection du radon pendant une inspection

La détection du radon lors d’une inspection : quand est-ce utile?

Le radon est un déchet provenant de la dégradation de l’uranium dans le sol. Les dangers de ce contaminant environnemental sont connus depuis plusieurs années. L’inhalation de radon est la principale cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. Pour ce qui est des fumeurs, il augmente significativement les risques de développer ce cancer (10 fois plus à risque). Plusieurs régions du Québec ainsi que le Nouveau-Brunswick sont particulièrement touchées par de fortes concentrations de ce gaz radioactif. C’est entre autres à cause de ce constat alarmant que l’on entend beaucoup plus parler du radon aujourd’hui.

Où retrouve-t-on le radon?

On observe que les concentrations de radon augmentent à l’intérieur des maisons où il s’infiltre. La raison est fort simple : les bâtiments sont des endroits clos qui empêchent une circulation d’air optimale.

Le radon peut également se retrouver dans l’eau des puits. Comme le gaz remonte à la surface par les ouvertures dans le sol, les puits sont donc une source permettant la remontée de ce déchet nocif pour l’humain.

Comment peut-on détecter le radon?

Il faut savoir que le test de radon doit s’effectuer sur une période de 3 mois. Pourquoi est-ce si long? Parce que les concentrations de radon varient selon le temps qu’il fait et la ventilation du bâtiment. Relever les mesures durant plusieurs mois permettra d’obtenir une lecture plus juste et plus précise, prenant en compte l’effet de la température sur la variation du taux de radon. En effet, ce dernier augmente durant l’automne et l’hiver, lorsque la ventilation du bâtiment est moindre.

Un professionnel certifié s’occupera de poser le testeur au bon endroit dans votre propriété, dans une chambre ou dans le sous-sol de préférence. Il faut choisir un endroit où les occupants passent plus de 4 heures dans leur journée. C’est donc souvent dans la chambre d’un enfant au sous-sol que le test est fait.

Que faire avec un taux de radon trop élevé?

Après que le professionnel aura fait le test chez vous, il enverra le testeur à une firme spécialisée afin d’avoir la lecture la plus juste du ratio de gaz.

Si les résultats dépassent 200 becquerels par mètre cube, vous serez orienté vers un spécialiste certifié en mesure du radon qui pourra vous conseiller sur les traitements correctifs nécessaires afin d’étanchéiser votre bâtiment aux fuites.

Quels sont les bâtiments à risque?

Les maisons plus anciennes risquent davantage d’être contaminées au niveau du sous-sol. Le radon va pénétrer par les fissures, l’absence de scellant et toutes les ouvertures possibles. Lorsque les bâtiments sont moins étanches, les portes d’entrée pour le radon sont plus nombreuses.

Par ailleurs, les constructions récentes ne sont pas plus à l’abri des infiltrations de radon. Elles sont également à risque. Comme les nouvelles maisons sont mieux isolées et plus étanches, le taux de radon peut y être très concentré. L’absence de ventilation ou de circulation d’air fera même augmenter le taux de radon, pouvant se répartir sur les étages et dans les différentes pièces.

Quelles sont les régions les plus affectées?

Au Québec, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie sont des régions où les concentrations peuvent être élevées. Toutefois, la variation peut s’avérer différente d’une maison à l’autre. Pour connaître les régions du Québec et du Canada qui sont le plus à risque selon Santé Canada, vous pouvez consulter leur site Web : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/16-508-x/16-508-x2016002-fra.htm

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter notre spécialiste qui répondra à vos interrogations et qui vous informera sur le test à faire. Préservez votre santé et celle de vos proches en appelant un expert d’Inspro. Notre inspection, votre protection!


Il n'y a présentement aucun commentaire

Laisser un commentaire