Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM)

Qu’est-ce que le programme RÉCIM?

Les bâtiments municipaux représentent des investissements majeurs pour les municipalités. Ces dernières doivent constamment rénover, convertir et restaurer les bâtiments existants afin qu’ils soient conformes aux normes, et parfois même construire de nouveaux édifices. Les budgets requis par ces travaux sont souvent extrêmement élevés.

Le programme de Réfection et construction des infrastructures municipales (le RÉCIM) a pour objectif d’aider les municipalités à réaliser les travaux nécessaires pour assurer la pérennité des services aux citoyens.

Il permet ainsi aux municipalités d’obtenir des subventions gouvernementales lors de la mise à niveau de leurs actifs.

Comment faire une demande au RÉCIM

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation offre un service en ligne pour effectuer une demande au programme RÉCIM.
Faire une demande en ligne au RÉCIM

Pour qu’une demande soit considérée, elle doit être accompagnée d’un rapport réalisé par un professionnel neutre et compétent. Une entreprise d’inspection est en mesure d’effectuer les analyses et de préparer ce rapport.

Les municipalités étant nombreuses à avoir besoin d’un soutien financier pour réaliser leurs projets d’infrastructures, elles doivent envoyer un dossier structuré et complet lors du dépôt d’une demande au RÉCIM. Il faut notamment s’assurer que la municipalité possède les ressources humaines et matérielles pour commencer les travaux. Elle doit aussi fournir des plans d’intervention et de priorisation réalistes et respecter la capacité financière des contribuables.

Que faut-il évaluer avant de faire une demande?

Plusieurs éléments sont à considérer lors de la préparation d’une demande au RÉCIM. Il faut notamment définir adéquatement les travaux à effectuer, mais également bien comprendre les normes que les bâtiments municipaux doivent respecter pour être conformes et sécuritaires.

Analyse du bâtiment

L’analyse du bâtiment consiste à en réaliser l’inspection complète. Quel est l’état des matériaux? Est-ce que les systèmes sont toujours fonctionnels? Serait-il possible d’en optimiser le fonctionnement pour faire des économies ou encore pour améliorer la sécurité des lieux?

Pour répondre à ces questions, on procède à une inspection visuelle du bâtiment. Tous ses composants sont vérifiés : le système de chauffage, la toiture, la ventilation, l’état des matériaux, etc.

La thermographie (pour détecter les infiltrations et les pertes de chaleur), des tests de la qualité de l’air et de l’eau ou encore un test de radon peuvent également être utilisés pour déterminer l’état réel du bâtiment et déterminer les problématiques susceptibles d’affecter les services aux citoyens ou de nuire à la santé des occupants.

Vérification des normes

Certains bâtiments municipaux anciens ont été construits il y a plusieurs décennies et ne respectent plus les normes en vigueur au Québec. En plus de repérer les problèmes structuraux ou fonctionnels, l’inspection permet de vérifier si le bâtiment est toujours sécuritaire et d’identifier les travaux nécessaires pour en assurer la conformité.

L’utilisation du bâtiment

Selon l’utilisation faite d’un bâtiment municipal, certaines normes supplémentaires peuvent même s’appliquer.

Pensons par exemple à un palais de justice où la disposition des locaux permet un contact entre les jurés, les avocats, les témoins et les accusés. Comme cette configuration problématique entraîne des problèmes éthiques et fonctionnels importants, elle doit être identifiée dans le rapport joint à la demande au RÉCIM.

De même, une salle de spectacle dont les sorties de secours ne sont plus conformes ou qui compte trop de sièges pour sa capacité doit aussi être rénovée. Grâce aux connaissances d’un inspecteur à propos de ces normes, il sera possible d’évaluer et de prioriser les travaux à effectuer.

Évaluation des travaux

Les demandes au RÉCIM ne doivent pas simplement identifier les travaux prévus, mais également fournir une estimation précise des coûts à prévoir. Toutefois, chiffrer les coûts d’un chantier n’est pas simple. Les dépenses à prévoir varient selon les matériaux à utiliser, les normes à respecter et même le statut du bâtiment où les travaux sont prévus (par exemple, une construction ancestrale ou un bâtiment patrimonial).

Faire appel à un estimateur peut grandement aider à évaluer le coût d’un chantier et à vérifier s’il s’agit d’une dépense réaliste en tenant compte du portefeuille des citoyens?

Priorisation des travaux

L’un des critères d’admissibilité au programme RÉCIM est l’importance des problèmes repérés et ses conséquences sur le maintien des services. Les demandes devraient donc miser sur des travaux prioritaires qui auront un impact immédiat sur la qualité des services rendus aux citoyens, sur le bon fonctionnement du bâtiment ou encore sur la qualité de vie de ses occupants.

Prioriser les travaux identifiés lors de l’inspection permettra de présenter une demande qui répond aux exigences du programme RÉCIM, mais également de bien planifier les chantiers et les dépenses de la municipalité pour entretenir, moderniser ou mettre à niveau ses bâtiments.

Pour en savoir plus sur les critères de sélection ou pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le programme, consultez le site du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Comment Inspro aide les municipalités

Évaluer le coût et la durée des travaux de rénovation, de construction ou de mise à niveau d’un bâtiment est une opération complexe. Une bonne connaissance des normes, des matériaux et des méthodes de construction est nécessaire pour estimer adéquatement le temps et les ressources requises pour réaliser un chantier.

Inspro s’est entouré d’une équipe d’experts du bâtiment pour accompagner les municipalités dans leur processus de demande de financement au RÉCIM. Selon les besoins des projets, nous collaborons avec des estimateurs professionnels, des architectes, des entrepreneurs en construction et des laboratoires d’analyse spécialisés.

En travaillant avec nos inspecteurs, vous bénéficiez ainsi d’un réseau d’experts variés pour préparer votre rapport et rédiger votre demande de façon détaillée, réaliste et solide.

Pour préparer votre demande au RÉCIM ou pour en savoir plus sur les services d’inspection, de thermographie et d’analyses qu’Inspro peut offrir à votre municipalité, communiquez avec notre équipe!


Il n'y a présentement aucun commentaire

Laisser un commentaire